Bénin – Mars 2013

Le Sothiou - Benin mars 2013

Les premiers jours, peu de patients, c’était sans compter sur notre intervention à la radio locale….

Dispense de soins – Mars 2013
Jean-Luc Laget, Catherine Arnould, Dominique Arfeuillère

La mission que nous avons effectuée  était pour tous les trois le premier contact avec le Bénin.
Pour Catherine, c’était aussi le premier contact avec le continent africain et sa première mission humanitaire, une grande première.
Les buts de cette première mission étaient de se rendre compte sur place des installations et du bon fonctionnement du cabinet dentaire de Kétou, de créer des relations privilégiées avec certains interlocuteurs avec lesquels nous puissions établir des relations de confiance et sur lesquels nous puissions nous appuyer, de reprendre contact avec les différentes administrations et d’ établir un « vademecum » contenant des conseils sur les structures d’accueil, hôtels et restaurants, et moyens de transport à usage des étudiants et des praticiens qui partiront en mission.
Pour des raisons sécuritaires, l’impasse a été décidée sur le cabinet du nord du pays, Banikoara.
Nous avons cependant constaté qu’ aucun sentiment d’insécurité ne règne sur les régions que nous avons parcourues, ce qui n’empêche pas de respecter les règles élémentaires de sécurité communes à l’Afrique.

Nous avons été accueillis à l’aéroport de Cotonou par le Docteur Richard Hounkponou, chirurgien dentiste à Cotonou et représentant du Sothiou au Bénin.

Après vérification du matériel du cabinet de Kétou, nous avons commencé les soins, avec peu de patients les premiers jours et beaucoup plus après notre intervention à la radio locale.
Nous avons pu constater l’importance de la communication dans l’efficacité de la mission. Nous devrons la renforcer selon deux axes :
une éducation à la santé buccodentaire dans les écoles de Kétou et un
cabinet « transportable » dans les quartiers et villages défavorisés dont la population ne se déplace pas à l’hôpital essentiellement pour des raisons financières.